Plusieurs pays célèbrent noël, mais chacun d’eux dispose de ses propres traditions. Faisons le zoom sur ces différents rituels pour les comparer aux nôtres et pour s’inspirer un peu de leurs idées et ajout du punch à nos soirées de noël.

Noël en Grèce

Si en France le cachet principal de noël est le parfum du pin et l’odeur exquise de la Dinde rôtie, en Grèce le miel et l’olivier ainsi que la dinde farcie aux légumes du soleil s’invitent à tous les repas. Tout comme les français, les grecs profitent de la fête de noël pour retrouver la famille et les amis et se réunir autour d’une même table.

Dressée sans extravagance, la table de noël offre aux convives des plats succulents et des desserts au miel. Le gâteau qui sera placé au centre de la table a la particularité d’être décoré avec une branche d’olivier et il ne sera dégusté qu’après la cérémonie de l’Epiphanie.

Noël en Australie

Pieds dans le sable, les australiens fêtent noël en dégustant les salades, une volaille rôtie et des gâteaux de saison. Toutefois, ils tiennent beaucoup à leur sapin décoré tout comme leurs amis les anglais.

Noël en Chine

Les chinois, qui n’ont découvert Noël qu’à partir du 20ème siècle, dans certaines villes du littoral, préparent des repas festifs classiques et décorent les rues des villes et les façades de leurs maisons avec une grande attention.

Noël en Allemagne

La fête de noël en Allemagne ne manque pas de convivialité. C’est aussi l’occasion de se remplir la panse. Les allemands préparent tout ce qu’il faut pour déguster les sucreries avec joie, les recettes de terroir et le vin de noël. C’est pourquoi on voit les marchés allemands fleurir tout au long de cette période, notamment celui de Dresde.

Le mois de décembre se veut ainsi un mois favorable pour attirer les touristes qui viennent déguster le fameux Christstollen et acheter des objets d’artisanat en guise de cadeaux pour noël.

Noël au Mexique

Au mois de décembre, les Mexicains se réunissent dans les auberges pour chanter et partager ensemble ces moments de joie. Ils préparent des recettes traditionnelles telles que buñuelos (beignets farcis) et se désaltèrent avec une boisson à base de maïs appelée : l’atole.

Mais dans la décoration de noël, ils accordent de l’importance à la crèche de noël qu’ils gardent et enrichissent jusqu’au mois de février. Et avec la piñata colorée, qui a la forme d’une boule à sept sommets (représentant les septs péchés capitaux), ils offrent toutes les confiseries à leurs petits enfants.

La piñata est un objet de décoration traditionnel, très coloré qu’on confectionne pour les grandes occasions comme les fêtes de fin d’année ; elle a la forme d’une boule sur laquelle on a ajouté sept sommets (qui représentent les sept péchés capitaux). Elle contient des bonbons et des petits gâteaux et s’accroche au plafond ou sur le sapin. Les enfants, les yeux bandés, s’amusent ensuite à la casser à l’aide d’un bâton, afin de récupérer son contenu.

Coté culinaire, les mexicains sont connus par leur célèbre dinde au mole, un plat surprenant accompagné d’une sauce au chocolat. Ils préparent aussi une sorte de papillote (les tamalas) avec de la farine et du mais farcie accompagnés de viande ou de fruits. Et le soir ils consomment beaucoup de gâteaux et de friandises.